Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


Le despote Macky Sall : « le sosie du Seigneur tchadien ? »

Publié par Ahmadou Diop sur 17 Juillet 2014, 13:54pm

Le despote Macky Sall : « le sosie du Seigneur tchadien ? »

Macky Sall, le dictateur, nègre de service, suit viscéralement les pratiques fascistes de son homologue, ami, Idriss Déby, le despote, qui a l’outrecuidance de se porter partie civile sur le procès Hissène Habré, l’unique étrange accusé. de crime contre l’humanité.

Idriss Déby, chef d’état major de l’armée tchadienne à l’époque, venu au pouvoir par les armes et dans les fourgonnettes colonialistes, pouvait-il vraiment ignorer le crime présumé contre l’humanité ?

Qui a donc financé ce procès éminemment politique ? Et quels sont les dessous des gros sous et à quelle fin ?

La ressemblance de la gouvernance bancale de Macky Sall avec celle du führer tchadien fait froid au dos.

A l’instar de son totem, Macky Sall, lui emboite le pas par l’effet de la contagion, recrute et crée à son tour sa milice baptisée « l’agence de sécurité de proximité ».

Pour se protéger et se déclarer sous les oripeaux victimaires, demain, le vil autocrate avec sa police de la Stasi, copie servilement le seigneur tchadien, place dans l’armée, la police, la gendarmerie, le Conseil constitutionnel, l’administration, les consuls Généraux, les ambassadeurs, ses hommes et son clan à des postes juteux.

Le combat continue !

Ahmadou Diop

Commenter cet article

Archives

Articles récents