Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


Marième Faye : « la déesse de la magie noire » et son bouffon, Souleymane jules Diop Chopin, le valet du palais

Publié par Ahmadou Diop sur 22 Juillet 2014, 16:40pm

Marième Faye : « la déesse de la magie noire » et son bouffon, Souleymane jules Diop Chopin, le valet du palais

Marième Faye : « la déesse de la magie noire » et son bouffon, Souleymane jules Diop Chopin, le valet du palais.
Sous aucun prix, on ne peut minimiser l’évidence et la gouvernance des manières aléatoires de Macky Sall et sa femme. On ne peut justifier l’injustifiable.
Marième Faye, « la déesse de la magie noire », est la vraie présidente réelle du Sénégal, fait ce qu’elle veut, nomme qui elle veut et gomme à sa propre guise, en fonction de ses propres pulsions névrotiques. C’est l’arbre qui cache la forêt, malgré les apparences affichées. Elle fait sa propre loi arbitraire et applique sa fatwa à tous ceux qui se dressent contre son chemin. C’est un secret de polichinelle qu’on ne saurait passer sous silence, au risque d’être ridicule.

Souleymane jules Diop, hier, le pourfendeur d’hier du nullard médiocre, troque son âme, à la face du monde, et change constamment sa trajectoire, en fonction de la météo du moment, en contrepartie des traitements de faveur.
Fidèle à lui-même par sa suffisance et son égoïsme, le mercenaire de service, reprend du poil, sous le pseudo de marvel, est devenu étrangement le bouffon attitré du maître provisoire du palais aux couleurs « alpulaar ».

Le combat continue !
Ahmadou Diop

Commenter cet article

Madame Soleil.me 27/07/2014 01:12

Cette magie noire n'en finit pas!

Archives

Articles récents