Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


Communiqué du Front de la Conscience patriotique pour le changement au Sénégal condamne avec la dernière énergie les agissements insoutenables de l’état contre les organisations internationales des droits de l’Homme, notamment sur la personne de Seydi Gassama , le directeur exécutif d’Amnesty international au Sénégal

Publié par Ahmadou Diop sur 27 Août 2014, 14:17pm

Communiqué du Front de la Conscience patriotique pour le changement au Sénégal condamne avec la dernière énergie les agissements insoutenables de l’état contre les organisations internationales des droits de l’Homme, notamment sur la personne de Seydi Gassama , le directeur exécutif d’Amnesty international au Sénégal
Communiqué du Front de la Conscience patriotique pour le changement au Sénégal condamne avec la dernière énergie les agissements insoutenables de l’état contre les organisations internationales des droits de l’Homme, notamment sur la personne de Seydi Gassama , le directeur exécutif d’Amnesty international au Sénégal

Mort de l’étudiant Bassirou Faye et de ses camarades lourdement criblés de balles réelles par la police déchaînée de Macky sall.

Le Front de la Conscience Patriotique pour le Changement au Sénégal – XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW condamne fermement les agissements scandaleux de l’état Sénégalais sur les organisations internationales des droits de l’homme, notamment sur la personne de Seydi Gassama, le directeur exécutif d’Amnesty International Sénégal, pour avoir déclaré sur Radio Sunuker.com, le 23 aout 2014 : » Les policiers ont été à l’université avec une volonté manifeste et délibérée de tuer, de blesser et de détruire, ils ont reçu des ordres ».

Le Front de la Conscience patriotique pour le changement au Sénégal s’insurge contre les auteures qui brandissent les thèses des infiltrations farfelues, imaginaires, lors des manifestations estudiantines survenues à l’université Cheikh Anta Diop.

Peut-on être à la fois pyromane et pompier de service ?
Le devoir d’un état responsable, c’est de protéger et d’assurer la sécurité de ses citoyens où qu’ils se trouvent et non à les massacrer, tels des gibiers, pour se défausser après sur d’éventuels coupables et leur imputer bassement la responsabilité, sans qu’il y ait nécessairement les moindres preuves matérielles, avérées. Prévenir vaut mieux que guérir, plutôt que de faire preuve d’incantations stériles.

Malgré les appels incessants des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop, qui n’ont jamais cessé de réclamer le paiement immédiat de leurs bourses, les forces de l’ordre n’ont d’autres choses à faire que d’agir violemment et de façon disproportionnée, ayant conduit à la mort de l’étudiant Bassirou Faye, suite à ses blessures à balles réelles, qui ont causé un traumatisme crânien avec fracture et hémorragie interne et externe.

Le Front de la Conscience Patriotique pour le Changement au Sénégal condamne sévèrement jusqu’à la dernière énergie les actes ignobles de la police et exige une enquête, indépendante, impartiale, pour situer les responsabilités de l’état, le seul coupable réel pour avoir failli à sa mission régalienne.

C’est pourquoi, le Front de la Conscience patriotique pour le changement au Sénégal sollicite une démission immédiate du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Mary Teuw Niane ; Anna Sémou FAYE, Directeur Général de la Police Nationale et du ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo.

Le front de la Conscience Patriotique pour le Changement au Sénégal condamne sans appel l’attitude scandaleuse de la police pour que dans l’avenir, de tels événements ne reproduisent plus jamais.

Ahmadou Diop, coordonnateur du Front de la Conscience Patriotique pour le Changement au Sénégal

Communiqué du Front de la Conscience patriotique pour le changement au Sénégal condamne avec la dernière énergie les agissements insoutenables de l’état contre les organisations internationales des droits de l’Homme, notamment sur la personne de Seydi Gassama , le directeur exécutif d’Amnesty international au Sénégal
Commenter cet article

Archives

Articles récents