Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


En 2012, Macky voulait porter plainte contre l’Etat suite à la mort de l’étudiant Mamadou Diop

Publié par Ahmadou Diop sur 16 Août 2014, 15:19pm

En 2012, Macky voulait porter plainte contre l’Etat suite à la mort de l’étudiant Mamadou Diop

C’était le 31 janvier 2012. Un jeune étudiant qui venait juste de finir son mémoire de master, avait été tué par la police lors des manifestations contre un troisième mandat « forcé » de Wade, le président sortant que d’aucuns considéraient comme étant une dévolution monarchique.
Et Macky Sall, opposant d’alors était monté au créneau. Et il avait porté plainte au niveau des Nations-Unies contre Wade comme l’écrivait à l’époque nos confrères de Pressafrik.

Pressafrik du 31 janvier 2012

« Le président de l’Alliance pour la République, Macky Sall compte porter plainte contre l’Etat du Sénégal auprès du Haut-commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme. Il a fait cette annonce ce mardi 31 janvier quand il est allé au chevet du jeune Mamadou Diop tué par un camion-citerne «dragon» de la police à la clinique SUMA. Le leader et candidat de la coalition Macky2012 a aussi annoncé une plainte contre Abdoulaye Wade et son ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom qui sont les principaux responsables de la violence «aveugle et sanglante» de la police.

Macky Sall est revenu sur les circonstances de la mort de Mamadou Diop, ce jeune étudiant de 31 ans et militant de l’APR. «Il serait tué par la voiture de police qui a fauché ce jeune étudiant. Je ne comprends pas la raison de cette violence. Jusqu’au moment où je quittais la Place de l’Obélisque, tout se passait normalement».

Xibaaru du 15 août 2014

Macky est en ce moment au banc de la communauté sénégalaise. Il s’est plaint le 31 janvier 2012 parce qu’un étudiant a été tué par la police. Et aujourd’hui, il est lui-même le chef d’Etat d’une police qui vient de tuer un jeune étudiant.
Que va-t-il faire ?
Il n’y a plus Wade. Il n’y a pas de camion-citerne « Dragon ». Et il y a mort d’étudiant par balle et plusieurs blessés graves.
Des sanctions immédiates
Les sanctions immédiates sont de rigueur. Les ministres concernés : Celui de l’Intérieur dont dépend la Police. Mais le plus attendu est celui du ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane, celui par qui le scandale est arrivé.

Doudou Andy NGOM pour xibaaru.com

Commenter cet article

Archives

Articles récents