Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


Talla Sylla, Insulter la mère d’autrui, c’est aussi manquer de respect à sa propre mère !

Publié par Ahmadou Diop sur 9 Septembre 2014, 13:30pm

Je suis atterré, tombé des nus, en lisant les ignominies purulentes, venant surtout de la part d’un homme public. C’est très décevant de lire de tels propos minables, déplacés, révélateurs d’une marque de fabrique atypique, qui témoigne assurément d’un manque de galanterie.

C’est le moins que l’on puisse dire, car la virulence évidente de cette violence inouïe, crue, donne la chair de poule. Une attitude scandaleuse, décapante en totale contradiction avec l’image qu’il véhicule publiquement. C’est le propre de tout hypocrite médiocre par nature. Où sont donc passées l’éthique et la morale, dans tout cela, pour celui qui se réclame une stature de chef d’état ?

Les masques tombent d’eux-mêmes peu à peu sur la place publique. L’histoire des coups de marteau ne relevait que d’un mensonge grossier, monté de pièce. Une simple affabulation d’un mythomane endurci. C’est tout simplement pitoyable. Voila le visage hideux d’un mégalomane, un trompe-l’œil, qui n’est jamais ce qu’il prétend incarner.

Quelle mouche a donc piqué cet étrange teigneux, lequel dans ses gonds, présente une apparence de respectabilité, et qui a l’outrecuidance de sortir des inepties incommensurables sur la personne de Ndiawar Diop, un homme digne, intègre, dont l’altruisme patriotique et la générosité pour notre beau pays, le Sénégal, n’échappent plus aux auditeurs sénégalais de la radio sunuker.com ?

Contrairement aux idées reçues, cet arbre qui cache forêt, fait partie de la racaille des politicards aux vertus de caniveau. Chassez le naturel, il revient toujours au galop.

La bassesse et la médiocrité restent bien l’apanage des petites âmes, qui n’ont que des insultes à la bouche. Un patriote au service des sénégalais de l’intérieur comme de la diaspora, et qui a toujours pris cause et fait pour le triomphe des idéaux de la démocratie au Sénégal, débarrassé des rats paresseux, vivant au crochet de ses citoyens. Que se passera-t-il demain, à la mairie de Thiès ? Si la presse révélerait des manquements, qu’on ne s’étonnera pas.

Personnellement, je suis abasourdi, scandalisé, outré, choqué et indignité de la petitesse d’esprit de cet homme pour ses insultes proférées contre l’honorable soldat, en l’occurrence, Ndiawar Diop, le pivot du patriotisme sénégalais à l’épreuve des faits, l’homme au franc-parler, des vérités éternelles.

Voilà donc la face cachée d’un homme démasqué au grand jour, pour avoir été parachuté dans la Cité du Rail, et sur la complicité effective, tacite du maire sortant, s’octroie la qualité de maire à Thiès et ceci par des combines et des combinaisons politiques, ridiculement compatibles à leur état d’esprit !

Mais ce qui est pire et surréaliste, inconcevable, pour un homme public, c’est que Talla Sylla, malgré les apparences qu’il affiche, se transforme, en réalité, en machine haineuse et s’en prend bassement à la mère de son bienfaiteur, qu’il assène à coups de fadaises indescriptibles. Insulter la mère d’autrui, c’est aussi manquer de respect à sa propre mère.

Le combat continue !

Par Ahmadou Diop

Talla Sylla, Insulter la mère d’autrui, c’est aussi manquer de respect à sa propre mère !
Commenter cet article

lamine 13/09/2014 17:33

Talla Sylla a toujours été un prostitué politique ; n'est-ce pas lui qui disait que la voix la plus rapide pour s'enrichir est celle de la politique. C'est la raison pour laquelle en vous écoutant lors de vos émission le vanter comme un patriote vertueux, je me suis dis que soit vous vous ^étes trompés ou sous informés; j'ai même entendu Rama Diagne la linguère de Sunuker s'indigner de Talla qui avait rencontré Abdoulaye WADE alors qu'elle ignore que son idole a eu à escroquer WADE en lui proposant d'être leur candidat en 2000 moyennant un somme d'argent; à sa grande surprise, WADE a découvert Talla, par un simulacre d'un soit disant vote et son parti Jeef jeel avec les Moussa Tine, benoît Samb et autres ont investi Moustapha NIASSE qui a décaissé plus. Alors Président de la république, Wade a refusé la nomination de Talla Sylla proposée par Moustapha Niass; c'est ce qui explique d'ailleurs la radicalisation de Talla contre le régime de Wade.
Je suis donc heureux que vous ayez compris que ce gus est d'une duplicité extraordinaire; tout en attendant que vous rendez hommage à ce grand panafricain Me Abdoulaye WADE dont le profil correspond exactement à celui du leader dont le panel de radio sunuker décrit tous les jours. Certes Ndiawar lui reproche d'avoir choisi des médiocre dans son entourage, mais il doit lui concéder son statut d'être humain qui n'a commis le péché que d'avoir confiance à des hommes comme Idy, Macky, Gadio qui est lui issu de la diaspora, entre autres. S'ils se comportent autrement, ce n'est pas de sa faute; ce qui explique d'ailleurs le recours à son fils Karim WADE.
pour terminer, je vous rappelle qu'un bilan, ce sont des passifs et des actifs; donc jugez équitablement WADE pour donner plus de tonus à vos émissions.

Archives

Articles récents