Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


Exclusif ! La liberté provisoire de Karim Wade refusée !

Publié par Ahmadou Diop sur 28 Décembre 2014, 13:13pm

Notre ARI vient de nous livrer une information de taille. Au moment où ces lignes sont écrites, la demande de liberté provisoire de Karim Wade a été rejetée. Les négociations ont avorté car c’est la ligne dure qui a dominé. Des nuits et des jours que les politiciens négocient mais là où ça chope, c’est sur la candidature éventuelle de Karim Wade. Donc Macky a demandé à ses juges de le garder en prison selon notre ARI. Le prisonnier politique Karim Wade restera encore entre leurs mains jusqu’à ce que le peuple vienne le libérer. Malgré les demandes de tout ce que le Sénégal connaît de grands hommes, marabouts, intellectuels, société civile, organisations des droits de l’homme, ses geôliers ne veulent pas le laisser sortir même s’ils n’ont aucune preuve contre lui. Ils cherchent et cherchent encore et pendant qu’ils cherchent sans jamais rien trouver, ils ne veulent pas le laisser rentrer chez lui, embrasser ses enfants et ses parents. Mais on les comprend bien puisqu’ils ont tous la trouille car la vengeance risque d’être sanglante. Libérer Karim, cela veut dire perdre le pouvoir et que tout ce beau monde se retrouverait en prison ou exilé dès 2017. Raison pour laquelle ils préfèrent toutes les solutions que de le laisser sortir notre Lumumba. La dictature est en marche. Mais les sénégalais sont patients comme Karim.
Sidy Niang pour xibaaru.com

Exclusif ! La liberté provisoire de Karim Wade refusée !
Commenter cet article

Archives

Articles récents