Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-honneur-liberté-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-honneur-liberté-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Ecrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״


« Abdoulaye Wade pourrait rentrer demain chez lui avec Karim » (Amadou Tidiane Wone)

Publié par Ahmadou Diop sur 22 Mars 2015, 20:08pm

Catégories : #politique

« Abdoulaye Wade pourrait rentrer demain chez lui avec Karim » (Amadou Tidiane Wone)

(Dakar) Invité ce dimanche à l’émission Opinion sur Walf Tv, Amadou Tidiane Wone, le Directeur de cabinet de l’ancien président, Me Abdoulaye Wade, s’est montré très optimiste quant à l’issue du verdict du procès de Karim Wade.

A la question de savoir, s’il envisage une libération de Karim Wade, demain, Amadou Tidiane Wone, affiche un optimisme presque béat : « Je crois foncièrement que Me Abdoulaye Wade pourrait rentrer demain (Ndlr : lundi) avec Karim Wade » a dit M. Wone.

Pour M. Wone, demain, il espère que Me Abdoulaye Wade sera au tribunal pour assister au verdict de son fils. « Je suppose que Me Abdoulaye Wade sera au tribunal pour assister au verdict du procès de son fils Karim Wade. Je ne vois pas qui est le père qui n’assisterait pas à un moment important dans la vie de son fils » a soutenu le Dc de Me Abdoulaye Wade.

« Henry Grégoire Diop doit dire le droit, rien que le droit »

Par ailleurs, il a demandé au juge Henry Grégoire Diop de dire, demain, le droit et rien que le droit. Et que si le droit est dit et bien, personne ne contestera la décision.

Toutefois, il persiste et signe que la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) est « anachronique ».

Il a également lancé « un appel aux juges du Sénégal qui, dit-il, portent sur leurs frêles épaules une responsabilité divine, de ne pas tenir en compte les aléas des changements politiques, mais de la vision à long terme du développement du pays dans les décisions qu’ils rendent ».

Car, estime-t-il,  » les régimes politiques passent et le Sénégal reste ».

Pour M. Wone, le véritable procès commence après le 23 mars 2015. « Le procès de notre justice, des élites politiques qui utilisent la langue française devenue minoritaire, des élites qui craignent que demain siègent à l’Assemblée nationale des députés qui ne parlent que nos langues nationales. Des questions qu’un président né après les indépendances (Ndlr : Macky Sall) n’a pas le courage d’aborder » a-t-il déploré.

Pour rappel, Amadou Tidiane Wone, est ancien ministre de la Culture sous Wade, ancien ambassadeur du Sénégal au Canada et actuellement Directeur de cabinet de l’ancien président Me Abdoulaye Wade.

Harouna FALL

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents