Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-honneur-liberté-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-honneur-liberté-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Ecrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״


Emission Xew Xewi Rewmi du mardi 13 Septembre 2016 avec Ahmadou Diop: Macky Sall, le mercenaire du colonialisme en puissance ?

Publié par Ahmadou Diop sur 14 Septembre 2016, 12:14pm

Emission Xew Xewi Rewmi du mardi 13 Septembre 2016 avec Ahmadou Diop: Macky Sall, le mercenaire du colonialisme en puissance ?
Emission Xew Xewi Rewmi du mardi 13 Septembre 2016 avec Ahmadou Diop: Macky Sall, le mercenaire du colonialisme en puissance ?

En France,  à propos de la liberté,  voltaire,  un certain écrivain proposait : « la communication  des pensées et  des opinions est un des  droits  les plus précieux de l’homme ; tout   citoyen peut donc parler, écrire,  imprimer librement , sauf à répondre de l’abus de cette liberté,  dans les cas déterminés par la loi »

Macky Sall, « dit Charlie ou l’affairiste, Pétain Noir », le nègre de service, est en vérité, document-1-ndiawar-diople symbole en chair et en os de la république corporatistes ethniques. La traque des biens mal acquis à double standard se prolonge sur la prohibition du port du voile intégral ou partiel.

Macky Sall, qui apparaît plus franc-maçonnique que musulman, surfe sur le thème du terrorisme pour cacher ses parjures infinis et plaire à ses maîtres suprémacistes blancs.

Selon les médias gabonais, le Président Macky Sall a été désigné grâce à son profil qui lui vaut d’être considéré document-2-ndiawar-diop« comme un exemple typique de la démocratie africaine du fait de sa brillante et transparente élection à la tête du Sénégal ainsi que ses positions et prises de décisions depuis son accession au pouvoir, notamment le retour du quinquennat en lieu et place du septennat initié par son prédécesseur ».

Le droit de marcher et d’exprimer librement son opinion est  écrit  marbre dans  la constitution sénégalaise. Que valent  donc les dithyrambes  burlesques  des médias gabonais ?

liste1-des-nominations-ndiawar-diop-jpgQue crédit accorder à  Idriss Deby, Denis Sassou Nguesso et Macky Sall, des falsificateurs et des mercenaires nègres de services , qui ont été mandatés et envoyés aux charbons au Gabon par l’instance pour jouer les soi-disant bons offices,  colmater les brèches, pour cintrer les coins et arrondir les angles.

La puissance coloniale, pyromane qui a mis au pouvoir la dynastie des Bongos 1 et bongo s’en lave les mains, fait croire à qui l’entendre, qu’elle n’en est  pour rien- mon œil,  mais  exige  à ses

document-2-ndiawar-diopvalets captifs  de mouiller le maillot, à dessein de pouvoir continuer à gérer l’usufruit au GABON, comme ce fut le cas au Burkina  qui a tourné au vinaigre, nonobstant les escapades de Macky Sall, l’envoyé spécial,  plénipotentiaire, colonial accrédité    à Dakar plus francophile que sénégalophile, car contrairement à ce qu’il  affiche publiquement,  renforce  davantage l’émergence coloniale, met en diète  la majorité des sénégalais candides.

 liste3-des-nominations-ndiawar-diop-jpgCet homme est-il vraiment un exemple de la démocratie, Il  nous appartient sénégalais de juger et non aux  autres  de substituer à nous et parler à notre place. De tels propos maladroits n’engagent que leurs auteurs et  non   la majorité des citoyens sénégalais, qui sont très édifiés sur le caractère blasphématoire d’un régime intégralement  ethnique, ségrégationniste et négationniste d’apartheid.

liste4-des-nominations-ndiawar-diop-jpgEn Afrique des élites traitresses de référence,  les parodies présidentielles s’achètent-elles à coup de milliards FCFA  sur le piano-américano français ?    La nationalité américaine  des prétendus chefs d’état africains   est-elle donc  source  d’impunité pour échapper à la justice de leurs pays et couvrir leurs forfaitures imprescriptibles, dont ils sont comptables devant l’histoire ?

 Selon l’article 28 de la constitution, tout candidat à la liste-5-des-nominations-ndiawar-diopPrésidence de la République doit être exclusivement de nationalité sénégalaise.

Macky Sall a-t-il respecté l’esprit de la constitution ?   L’homme a-t-il oui  non  la nationalité américaine et française, en dehors de la nationalité sénégalaise ?

Son silence  pesant nous paraît suspect ?  Pour éclairer la lanterne des sénégalais sceptiques  qui s’interrogent légitiment et  à juste titre, le concerné, passé des maîtres  des reniements et des liste6-des-nominations-ndiawar-dioprenoncements  n’a jamais  daigné répondre  à  la question.  La confiance n’exclut pas le contrôle. En vérité,  il n’a jamais  déclaré publiquement n’avoir  exclusivement que la seule nationalité  sénégalaise et preuves à l’appui.

Qui ne dit rien, consent. Ne pas répondre, c’est répondre et c’est aussi être coupable.  Des parjures indiscutables ? Depuis quand donc paie-t-il donc  des impôts  de  50 millions  Francs CFA aux liste7-des-nominations-ndiawar-diopEtats-Unis ? Depuis qu’il a été  désigné à la tête de PETROSEN.    Et pourquoi ?  Cette question légale ne peut  servir  de secret d’état.

 Probablement  il a commencé  depuis  les années   2000 –  2004, date à laquelle il acheté indécence  et  étrangement  une villa  luxueuse  à  grand standing à Houston.   Dans quelles conditions a-t-il    obtenu  ce château onéreux  ? Est-ce donc un hasard ? Pourquoi  a-t-il choisi d’acquérir   un  bijou si coûteux  et   précisément aux Etats-Unis ?  Pourquoi et à quelle fin ?  En liste8-des-nominations-ndiawar-diopsavait-il un peu plus sur le pétrole et gaz qui couleront  à flot et pour le malheur des populations qui ne verront nullement la couleur de l’or ?  L’homme est-il donc un double agent  et en échange de quoi ?    Nous le croyons.  Bouche et motus cousue sur la question.

Beaucoup de zones d’ombre pèsent  sur sa grotesque fortune vraisemblablement disproportionnée et quel que soit  l’indice de son salaire, il ne peut en aucun  cas justifier une telle richesse liste9-des-nominations-ndiawar-diopsi immense, à moins qu’il utilise d’autres moyens peu orthodoxes. Ce que nous croyons dans notre intime conviction.

 Les Tractations souterraines avaient  –elles débuté dans le secret des dieux, lorsqu’il [Macky Sall]  est nommé  par Abdoulaye Wade,  comme PCA à Pétrosen ?

Kosmos Energy, une société  pétrolière américaine a mis sur la table 400 millions de dollars Us, soit 200 milliards de francs Cfa pour décrocher la licence  liste10-des-nominations-ndiawar-diopd’exploitation des puits de pétrole de Kayar et de Saint-Louis. Le géant américain détient 60%, 10% l’Etat du  Sénégal, représenté par Pétrosen et 30% pour Preto-Tim Sénégal appartenant, selon le journaliste  Baba Aïdara, à Frank Timis et Aliou Sall, frère de Macky Sall.

Soyons sérieux ! Le ver de terre, lâche Aliou Sall , voyou,  très bavard, l’inconnu, d’hier est  un préfabriqué de Macky Sall, lui-même  crée de toute pièce  par liste11-des-nominations-ndiawar-diopson ex mentor qu’il insulte, ne veulent rien. Tous les deux sont  des arrivistes, agitateurs   et   des minables indécrottables.

S’agissant de l’affaire  Arcelor Mitttal  et  le pétrole et gaz, Macky  Sall , porter le chapeau son frangin, Aliou Sall,  qui est devenu subitement très riche,  s’arroge comme étant un professionnel polyvalent , le plus compétent que l’ensemble des sénégalais réunis,  que notre pays ait connu dans son histoire,  se tut par son silence coupable  pour nous croire  faire qu’il n’en est pour rien.

liste12-des-nominations-ndiawar-diop Invité en Toute Objectivité de notre radio Sunuker FM : la première africaine en Californie,  Baba Aïdara, le  Journaliste d’Investigation   a  incontestablement fait une démonstration magistrale  et  un éclairage suffisant et preuves à l’appui sur Petrotim Timis Corpo ou  le plus Grand scandale Grotesque du Siècle de l’histoire politico-financière du Sénégal

Rappel : selon le journaliste d’investigation, qui est renseigné, Ovidiu Tender, l’homme liste13-des-nominations-ndiawar-diopd’Affaires auquel le Sénégal a cédé les deux puits de pétrole Saloum Onshore et Sud Sénégal Offshore, condamné à 12 ans et 7 mois de prison en Roumanie pour fraude, corruption et blanchiment d’argent

 Macky Sall-président de la république du Sénégal et  son frère, Aliou Sall font main basse du pétrole et gaz du Sénégal dans un Maatey offensant.

Pour garder le secret des dieux, par réflexe  spécifique,  l’homme y met  automatiquement son beau père, Abdourahmane Seck dit Homère, le mari de la mère de Marième faye,  qui est  dénommée la vraie vice-présidente ou la présidente réelle  tout court , fait sa propre loi,  alors qu’aucune disposition de la constitution n’a jamais  prévu sa posture,   car son mari, qui a été  élu à défaut et par dépit, a totalement abdiqué et a laissé à sa femme . Si ce n’est pas du népotisme, qu’il nous dise ce que c’est  donc ? Tous les postes de haut niveau  taillés sur mesure sont entre les mains des mêmes substantifs  apparaissent comme étant les premiers citoyens  les  plus compétents par rapport aux sénégalais tous classés de seconde zone.

Revisitez  donc  la très longue liste incommensurable des nominations par décrets  présidentiels sur le site www.gouv.sn/- qui se compte par milliers et vous serez tombés   des nues  en lisant l’évidence.

Fidèle et égal à lui-même, l’homme déclare par presse interposée américaine – dans  le journal  magazine forgien, qu’il a bénéficié de privilèges relatifs à sa position d’ancien premier. Un aveu de taille  avéré qui  ne souffre  d’aucune discussion possible   la richesse rapide, illicite, étalé au grand jour  d’un chapardeur déclaré-non éclairé, est pris la main dans le sac, légalise dans les faits, délictueux   un détournement massif des deniers de l’état, sous la barbe et au nez d’une  justice aux ordres   Cela nous renseigne  éloquemment  sur un faussaire de grand chemin, mercenaire en mission continue .

Et ce n’est pas tout, car les faits des indices  concordants, suivants, corroborent  matériellement, parlant d’eux-mêmes, constituent   les multiples trahisons dont il a fait preuve :

Tous les agissements   de l’espion- mercenaire   cachent entre autres,   la culpabilité avérée jackpot-  sallgate et   les affaires  scandaleuses  du pétrole  et gaz du Sénégal.

Au cas où le premier   délinquant n’est pas un faussaire, un mercenaire, un dictateur,    nous disons que tous les  fascistes sont des saints.

Ou alors, voudrait-on nous faire croire  que les médiocres  qu’ils élisent par suivisme, sont meilleurs que   les  sentinelles  qu’on ensevelit d’avance.  Peut-on avoir  à la fois le beurre et  l’infirmière et  ses  yeux et se lamenter ? Qui est le seul responsable du mal malaise social, chronique ?  Si le mal triomphe, c’est que les bons  ne sont  jamais prophètes chez eux. Si   Mamadou Dia, Omar Blondin Diop, en particulier,  surtout Cheikh anta Diop, l’intellectuel le plus coriace de toute l’histoire de l’humanité,   ont  tous été victimes du  complot du système colonial mis en place, l’injustice des sénégalais est  la cause principale de ce qui nous arrive. Nous voyons le soleil, mais nous ne l’admettons par  hypocrisie généralisée.

Pour se couvrir, le falsificateur attiré, prend les devants,  cherche des prête-noms  comme Aliou Sall, son propre frère de lait et d’autres intermédiaires.

C’est ce  prédateur inguérissable, qui  ne s’encombre d’aucune moralité,  fait la chasse aux sorcières  par ses tribunaux interposés, s’exécutent et se  transforment  promptement en instruments    tyranniques.

 L’histoire de L’humanité  contre  les dictateurs est une pure affabulation, une invention, est  injuste envers les despotes.

 Les sénégalais qui dénoncent le régime clanique, ethnique   sont catalogués  de  mauvaise foi, alors que la réalité de  l’ethnocentrisme se passe de commentaires, fait  froid au dos. Les hypocrites partisans, révisionnistes,   se contentent pitoyablement  de nier, sans apporter le moindre  démenti.  Tout régime négationniste, ne reconnaît jamais ses forfaits dont qu’il comptable, mais rejette la responsabilité aux autres par indignité.

C’est ça le label de la rhétorique  rituel  du régime ségrégationniste d’apartheid se dédouane de tout –  si Macky Sall himself n’est pas ethniciste, un activiste chevronné,  ségrégationniste,   déclaré, un fasciste,  on peut dire   qu’il n’y a jamais  eu de dictateurs  dans l’histoire de  l’ Afrique  et au monde.

Dans  l’hypothèse où le  premier fonctionnaire sénégalais,  niché au plus haut sommet de l’état,  qui  est plus riche que les présidents de la république des pays développés, bénéficie de circonstances atténuantes,  Alors,  dans ces conditions, l’histoire des führers  n’est qu’une invention et des affabulations. Par extension, si on suit leur logique   il   n’y a  donc pas de traitres  sur l’échelle planétaire  et l’apartheid en Afrique du sud n’était qu’une compilation de mensonges  horribles, grotesques, de la part des noirs.

Il  ne s’agit incontestablement que  d’une machine de mensonges toxiques  exponentiels, comme fonds de commerce d’une gouvernance  debout pour l’émergence coloniale,  laquelle est arrimée au thème du terrorisme   pensé par  les maîtres de l’expansionnisme qui sont –eux-mêmes pris la main dans le sac sur le terrain .

 Ce Gouvernement  verse dans l’autoglorification et l’auto flagellation  hystérique- démonstration de chiffres bidouillés, invérifiables  n’ont aucune  parcelle de crédibilité patente, visible sur le terrain du crime.

Dans notre pays, les  sentinelles les plus  propres sont  les mieux préparées  pour diriger  et gérer  toutes nos ressources de façon efficiente, au besoin de créer les conditions optimales  d’un taux de croissance  réel, mais curieusement depuis les indépendances formelles, on  fait tout pour n’élire que  les mêmes  traitres,  en leur donnant une promotion, alors qu’ils n’ont d’autres préoccupations que de s’enrichir bassement et  passent leur temps à faire la chasse aux sorcières aux autres, alors qu’eux-mêmes  sont les plus coupables.

 

Partager la publication "Emission Xew Xewi Rewmi du mardi 13 Septembre 2016 avec Ahmadou Diop: Macky Sall, le mercenaire du colonialisme en puissance ?"

Emission Xew Xewi Rewmi du mardi 13 Septembre 2016 avec Ahmadou Diop: Macky Sall, le mercenaire du colonialisme en puissance ?
Emission Xew Xewi Rewmi du mardi 13 Septembre 2016 avec Ahmadou Diop: Macky Sall, le mercenaire du colonialisme en puissance ?
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents