Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


RAPPEL À DIEU ABDOU ABASS DIOP MASSECK LAT DIOR NGONE LATYR DIOP, UN GRAND HOMME D’HONNEUR. PAR AHMADOU DIOP.

Publié par Ahmadou Diop sur 31 Janvier 2021, 21:06pm

La famille  de  Lat Dior Ngoné Latyr DIOP vous  fait part du décès d’un homme  d’honneur,  Abdou ABASS DIOP, survenu à Dakar, le  30 janvier 2021.  IL  sera enterré à  Touba MBacké, ce dimanche ,  31 janvier 2021.  Que dieu, le  clément, la miséricorde  l’accueille dans  son paradis ! Amine !

Notre  père, ABDOU ABASS DIOP, durant  toute sa vie,  n’a cessé d’enseigner les valeurs guerrières de son grand- père,   le dernier Damel du Cayor, qui   tomba  fièrement et héroïquement   sur le champ  de l’honneur,  les armes à la main, le jeudi,  27 octobre 1886, à Dékheulé,  avec deux de ses enfants majeurs : SAKHEWAR NIABSS ET THIENDELLA NIABASS.

Voici ce qu’il disait dans une interview au journal le Soleil, et  à propos du Héros National, emblématique   du Sénégal :    «  Depuis 200 ans, c’est la famille de Lat Dior qui dirigeait le Cayor.

Après la mort de son grand-frère, le Damel Birima Ngoné Latyr, la couronne du Cayor était un peu fragilisée. Il y avait beaucoup de prétendants qui n’appartenaient pas forcément à la famille régnante des « Guedj ».

Pour que la couronne ne tombe pas entre d’autres mains, Lat Dior avait pris ses responsabilités, bien que jeune. Il avait demandé à entrer en initiation communément appelée la case de l’homme. C’était la condition pour pouvoir prétendre au titre de Damel. Il n’avait que 14 ans. Très jeune, il a compris ce que c’était l’esprit de sacrifice pour sa communauté et le sens de la responsabilité ».

Commenter cet article

Aline Jouet 01/02/2021 14:41

C'est un jolie blog, au plaisir de vous voir.

Archives

Articles récents