Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


[Contribution]-le porte-parole de l’écurie pestilentielle déclare clairement : « Wade ne démissionnera pas ».

Publié par Ahmadou Diop sur 28 Juin 2011, 17:54pm

"Le présage d’un avenir meilleur", inspirant ALC, l’honorable journaliste d’investigation, pour écrire sur la mort du jeune Abdoulaye Wade Yinghoun, tombé lors d’une manifestation contre les coupures d’électricité, dans la banlieue de Dakar, servirait davantage de catalyseur contre le scandale du projet  de loi scélérate, instituant un ticket présidentiel apparemment abandonné, suite à la loi du peuple libre et tenace du jeudi noir le 23 juin. Espérons donc que le mouvement ira crescendo, sans modération aucune pour venir à bout d’un régime en lambeaux. Nous donc attendons impatiemment la riposte de la peste pour parachever le bon boulot.

Abdoulaye wade doit rendre le tablier maintenant et sans condition. Qu’il dégage donc au plus vite ! Il faut le contraindre à partir par tous les moyens ! Il y va  de notre honneur.

 

wade n’a pas enterré son projet de dévolution monarchique du pouvoir, à savoir le ticket présidentiel. Le plan B obscur en cours échouera tout comme le premier neutralisé par le verdict de la rue : la sortie massive des chars n’est pas à exclure pour reporter les élections présidentielles et justifier ainsi l’injustifiable, une insurrection prétendue afin d’arriver à ses fins. Vigilance ! Soyons sur nos gardes ! Tous les scénarios imaginaires sont possibles. C’est un expert connu des coups tordus de notoriété publique.

 

La voie  obscure que semble emprunter dangereusement l’autocrate déclaré ne nous laisse guère le choix. Point n’est besoin de supputer longuement sur la question de l’écharde de la république. Il faut donc répondre à la réciprocité de la règle qu’il a bien érigée comme système de gouvernance. Que faire alors avec un sourd, aveugle qui voit le soleil mais qui ne l’admet pas ?  Y a-t-il d’autres solutions alternatives, possibles que celui de l’affrontement direct pour le déloger de son bunker ? Ou lors périr définitivement et éternellement devant l’histoire que nous soyons ses sujets crevables à merci pour sa propre gloire personnelle et divine ? Peut-on négocier avec la soldatesque des biceps ? Wade est-il plus fort que ceux qui l’ont mis là où il est ? Où a-t-on vu un dictateur troquer sa sortie ? Le contraire serait contradictoire puisqu’il reste comme tel. Ne jamais donc reporter ce qui est possible aujourd’hui. Le diable joue le chaos pour rester immuable au pouvoir devant l’éternel. Pour cela, nous autres opposants de conscience, des tripes, nous devons prendre nos responsabilités face à l’histoire pour en découdre avec celui qui utilise sans scrupules la puissance publique que lui procure sa supposée posture des leurres pour imposer son impunité grotesque à propension.

Debout jusqu’à la victoire totale et finale ! Y en a marre !

Un peuple, un but, une foi. Telle  est la devise de la République. Non, une dynastie, une famille pour la dévolution monarchique du pouvoir ! 

 

Mais il [entendons Abdoulaye wade] écarte toute démission ou gouvernement d’union nationale, encore moins l’opposition républicaine à ses yeux ne compte pas, qu’il ignore, piétine et méprise comme des moins que rien depuis qu’il est aux commandes.  Voilà donc un message sans équivoque, net, précis et clair sur les intentions réelles, méphistophéliques de la part d’un diable présumé d’avance surhumain, invincible, puisqu’il n’en démord pas, ni dément nullement son porte-parole immédiat, mandaté. Il consent donc contre vents et marées malgré la raclée historique du peuple debout, qui a laissé sa marque indélébile le jeudi noir du 23 juin.

Tous pour en finir avec eux avant qu’ils n’en finissent avec nous !

A bon entendeur salut !

Le combat continue !

Commenter cet article

Archives

Articles récents