Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


De la trahison du peuple par le pouvoir à la vassalisation des chiens de garde pour l’honneur d’un totalitarisme

Publié par Ahmadou Diop sur 11 Janvier 2013, 14:19pm

images-copie-5De la trahison du peuple par le pouvoir à la vassalisation des chiens de garde pour l’honneur d’un totalitarisme Voilà à quoi cela nous mène aujourd’hui ! C’est tout simplement indigne. La même mécanique à géométrie variable continue.

 

François Hollande peut-il défaire des députés d’opposition pour sa propre gloire ?

 

Ce qui est inadmissible ailleurs, dans les démocraties parlantes,  est possible ici, maintenant !

 

Ce qui n’est pas possible de faire pour lever le statut d’immunité d’un monarque,  qui devient dans les faits, une impunité, est nécessairement applicable aux parlementaires indociles. Quoiqu’on puisse dire, nous ne sommes plus dans une démocratie, mais dans une inquisition totale, qui tourne à plein régime, dans laquelle les consciences doivent être nécessairement aliénées pour parachever l’absolutisme ! Nous sommes  bien dans une Assemblée servile, de service et des sinécures !

 

Le débat à l’Assemblée Nationale pour la levée de l'immunité parlementaire de trois députés est une faute politique grave contre la démocratie. C’est même contre productif, aux conséquences incalculables. En réalité, désormais, dans ce pays, le peuple vote, mais on peut lui enlever à tout instant son pouvoir présumé par des mécanismes douteux.  Autrement dit, il n’y aura plus de députés du peuple et pour le peuple, mais, à contrario, des godillots de Macky Sall.  C’est une confiscation indirecte du pouvoir du peuple souverain, libre et indépendant, qui les a élus.  C’est tout simplement indécent, voire même immoral politiquement. C’est donc une trahison pure et simple contre les consciences collectives qu’on tient à aliéner, par ricochet pour justifier l’injustifiable. On ne vote pas  en fonction des intérêts politiques, exclusifs d’un président de la république. Dans l’hypothèse d’un tel vote impensable, le totalitarisme de la gouvernance de Maky Sall s’installera définitivement dans ce pays. Il faut absolument un contre-pouvoir salutaire pour équilibrer les pouvoirs.

 

Assemblée Nationale: levée de l'immunité parlementaire des Trois députés : intervention Soxna Dieng

 

 

Le combat continue !

Ahmadou  Diop

Commenter cet article

Archives

Articles récents