Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


Département de Tivaouane : l’éternel oublié de l’ère Macky Sall

Publié par Ahmadou Diop sur 10 Mai 2012, 13:35pm

sans-titre-copie-7Aussi étrange que cela puisse paraître, l’alternance alternée, qui a porté au pouvoir Macky Sall, président de la république depuis le 25 mars 2012, marque une ère nette du recul pour la représentation démocratique dans notre pays, car ce département de Tivaouane reste bien le parent pauvre de la distribution des postes. Ce n’est pas notre vision de la démocratie. Notre chemin ne peut être que celui de la liberté. Que cela soit clair ! Qu’on se le dise pour dit !

Pour nous, cela ne nous surprend guère, quand on connaît  la part du lion généreusement octroyée à l’Apr au lendemain du scrutin présidentiel. Est-ce la conséquence du soutien des uns apporté à Wade, battu ?  La question nous taraude l’esprit. Nous le croyons dur comme fer, car les faits parlent d’eux-mêmes. Une anomalie de la démocratie. MACKY Sall gouverne, les ennuis du département commencent maintenant sous le magistère aux apparences biscornues de Macky sall, président de la république. De Thilmakha M’bacol à Mékhé, les jeunes du mouvement Y'en a marre ont la gueule de bois et présentent leur colère à l’égard du pouvoir resté jusque là sourd, muet et aveugle.

 Après l’euphorie, place maintenant aux désillusions.  La coupe est déjà pleine et pour cause. Les  Grandes familles du département n’ont pas été pas récompensées, en fonction de  ce qu’elles ont apporté au lendemain des élections présidentielles.

 C’est bien l’amertume et le désarroi. Pour toutes ces raisons, nous regrettons à haute et intelligible voix ces pratiques peu orthodoxes, aux allures obscures, relevant d’un autre temps. Il faudrait donc  que les nouvelles autorités sénégalaises prennent  compte des  revendications légitimes des jeunes du département laissé pour compte. Les immigrés et les cadres de département ont non seulement contribué à la victoire du nouveau président de la république, en l’occurrence, Macky sall, mais ils ont aussi participé massivement et matériellement à l’alternance alternée. L’absence remarquée des jeunes du département tient valeur de test.

Nous invitons  donc les nouvelles autorités à faire preuve de lucidité et corriger le tir dans les meilleurs délais et dés maintenant.   Nous osons espérer que nous serons entendus. Dans le cas contraire, le département en tirera toutes les conséquences.

 

Le combat continue !

 

Commandez maintenant notre ouvrage : Sénégal

 

http://www.edilivre.com/librairie/senegal-ahmadou-diop.html

Commenter cet article

Archives

Articles récents