Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


Kémi Séba reconduit en France,où il a été a été remis aux autorités

Publié par Ahmadou Diop sur 27 Octobre 2012, 19:46pm

Par Lematin.ch | Webnews |

 

136a4afcd47dbb46a8f51a48167617f4Le militant radical noir a été intercepté à Genève jeudi après- midi, et s'est vu signifier son interdiction d'entrée et de séjour en Suisse. Il a été escorté en France, où il a été remis aux autorités françaises, a indiqué le Département de la Sécurité dans un communiqué. Les autorités genevoises ont refoulé Kémi Seba sur la base d'une décision de fedpol de l'interdire d'entrée et de séjour en Suisse, encore selon le communiqué.

 

Kémi Seba avait prévu de donner une conférence de presse samedi à Genève sur le thème «le panafricanisme et les méfaits de l'impérialisme». La police a mis en garde les autorités contre «le risque que M. Seba n'incite à la haine raciale et ne lance des appels à la violence».

Plusieurs fois condamné en France pour incitation à la haine raciale, Kémi Seba a notamment fondé le mouvement «Tribu K», puis le groupe «génération Kemi Saba», deux organisations qui ont été dissoutes par le ministère français de la Justice pour incitation au racisme et à l'antisémitisme. Il était devenu chef de la branche française du NBPP en 2010

Commenter cet article

Archives

Articles récents