Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


L’attitude scandaleuse du juge cheikh Tidiane Diakhaté

Publié par Ahmadou Diop sur 3 Avril 2012, 13:15pm

Nous sommes indignés, choqués et outrés de l’attitude scandaleuse de cheikh Tidiane Diakhaté. Etrange ! Arrogance, mépris, voilà le discours du juge, transmué en homme politique pour la circonstance, comme s’il avait quelque chose à se reprocher. Et pour cause.

Décidément, cheikh Tidiane, le président du conseil constitutionnel, s’arroge tous les droits, en distillant des invectives. C’est indigne et condamnable au regard de la morale.

L’homme se convertit plutôt en homme politique, pour régler des comptes personnels. Nous dénonçons à haute et intelligible voix le discours infect du juge mouillé jusqu’au cou  pour avoir validé la candidature de son maître, Abdoulaye Wade.

Ce n’est pas parce qu’on est juge, qu’on s'autorise tous les excès et les délires, tendant à s’offrir en spectacle et pour se dédouaner d’une culpabilité indélébile, assimilable à une trahison éternelle devant l’éternel.

Non ce n’est pas acceptable ! Nous devons remettre les pendules à l’heure. Que vient  faire cette litanie infecte de galimatias dans une cérémonie de serment ? 

Halte ! Stop au culte de personnalité et du mépris abyssal ! Tout n’est pas permis. Les discoureurs très loquaces ne sont pas les plus crédibles, tant s’en faut.

Ce juge doit être viré du conseil constitutionnel, d’autant qu’il est juge et partie, qui insulte à tout vent et à la pelle, sans retenue, ni humilité.  Personne ne peut être au dessus des lois. Il n’est pas crédible et il est manipulable pour avoir cautionné et validé par la ruse, la candidature du sénile humilié, le soir du 25 mars 2012.

Le combat continue !

Commenter cet article

Archives

Articles récents