Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

diop-ahmadou-renaissance Panafricaine-Journal-liberté-démocratie- Patriotisme-le Sénégal : demain, c’est maintenant !

Blog Cris le 26/08/09. Ancien pensionnaire du Prytanée militaire Charles Nchoréré de Saint-Louis du Sénégal. Écrivain-Chroniqueur. Recueil de poèmes "Vaincre" aux Editions Saint-Germain-des-Prés à Paris 1991 [France]. Auteur chez Edilivre-Avril 2012 : Collection Classique/Essai/Etude Politique/ Sénégal. Actuellement, résident à Bordeaux. Il est actuellement le coordonnateur de la Conscience patriotique pour le Changement au Sénégal -CPC- ״XAM SA REW - BËG SA REW - JARIÑ SA REW״ -Pour une Nouvelle République Sénégalaise [NRS], saine, démocratique et transparente, la vraie de l’ivraie ! Un fonctionnaire si riche, multimilliardaire des ténèbres des postes politiques aléatoires de nomination Tan Sa bula Nex- n’est jamais synonyme de patriotisme.


Passage de 3 grades en 12 mois: Des nominations fulgurantes et des interrogations !

Publié par Ahmadou Diop sur 11 Juillet 2013, 11:31am

generalsow-418x215Dans le lot des nominations des cadres généraux, s’il y en a une qui est jugée fulgurante, c’est bien celle de l’actuel Chef d’Etat-major général des Armées, qui passe de Général de Division au grade le plus élevé de l’Armée nationale. En effet depuis ce 1er juillet 2013, le Général de Division Mamadou Sow, Chef d’état-major général des Armées (Cemga), est devenu Général de Corps d’armée.

Une récompense qui ne manque pas de susciter des interrogations. Alors qu’il était colonel en septembre 2012, il est nommé général de Brigade en octobre de la même année avant de prendre l’étoile pour passer Général de Division en novembre 2012

 

Général de corps d’armée, il est donc propulsé au même niveau que les derniers trois chefs d’Etat-major qui se sont succédé au Camp Dial Diop : Babacar Gaye, Pape Khalil Fall et Abdoulaye Fall.

A noter que le Général Mamadou Sow, est le premier officier sorti de l’Ecole nationale des officiers d’active (ENOA), d Thies de la première promotion précisément, à devenir chef d’Etat major général des Armées.

Mais renseignements pris sur l’accumulation de ces 3 grades en seulement 1 an, l’on nous informe qu’’’à partir du moment où il devient le chef des Armées, il faut l’aligner sur le grade le plus élevé, que d’autres portent’’. Ce qui semble justifier le décret présidentiel,, même si d’aucuns ne comprennent pas les 2 premiers grades en seulement 3 mois

NOMINATIONS DE CADRES GENERAUX Macky aligne des étoiles

C’est un communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) qui annonce les nominations opérées au sein de l’armée. Ce qui veut en d’autres termes dire que des décrets, ont été pris pour des promotions qui concernent des cadres de l’État-major général, au grade de Général de Corps d’armée, de Général de Division et de Vice-Amiral.

La mesure la plus importante que l’on peut noter est la nouvelle promotion de l’actuel Chef d’Etat-major général des Armées, qui passe de Général de Division au grade le plus élevé de l’Armée nationale. C’est en effet depuis le 1er juillet 2013, que le Général de Division Mamadou Sow, Chef d’état-major général des Armées (Cemga), est devenu Général de Corps d’armée.

Le Général Sow n’est pas le seul à bénéficier de cette promotion. Le Contre-Amiral Ousmane Ibrahima Sall a été promu Vice-Amiral. Ce qui est l’équivalent du général de Division dans les grades de la marine qui sont différents en termes de jargon. A rappeler que M. Sall a été le second du Général Abdoulaye Fall alors que ce dernier était chef d’Etat-major général des Armées.

Le général de Brigade Alioune Dièye, l’ex-numéro 2 de la Gendarmerie, récemment nommé représentant permanent du Sénégal auprès de l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) à Montréal, avec rang d’Ambassadeur, est lui aussi nommé général de division.

Même récompense pour Balla Keïta, ancien inspecteur général des Forces Armées qui est le nouveau commandant du contingent sénégalais au Darfour. Il est nommé au même grade.

Le Général Saliou Ndiaye qui fut Chef d’état-major particulier du président de la République, passe également au grade de général de Division.

Le Général Talla Niang, actuel attaché militaire en Côte d’Ivoire, prend les mêmes galons.

Même promotion pour le gendarme Mamadou Guèye Faye qui a joué un rôle important dans le retrait des rebelles du M23 de Goma, capitale du Nord-Kivu (République démocratique du Congo).

Cheikh Guèye, tout nouveau chef d’état-major de l’Armée de Terre, hérite de la même promotion. Il a remplacé le Général Papa Samba Camara, qui a atterri chez les sapeurs-pompiers.

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents